Les caractéristiques de l’apiculture

L’apiculture peut être définie comme l’ensemble des activités d’élevage et de soin des abeilles dont le but est d’obtenir une ou plusieurs récoltes de miel tout au long de la saison apicole.

Elle génère aussi d’autres produits ainsi que des avantages, tels que la production de nouvelles colonies, de reines, de cire, de gelée royale, de pollen, de pain d’abeille, de propolis ou encore d’apitoxine, tout en assurant la pollinisation des cultures. Cette activité offre donc à elle seule toute une gamme de produits.

Un autre facteur caractéristique de l’apiculture est qu’elle se développe dans une zone géographique définie. Au fil des saisons, les abeilles butinent les fleurs qui les entourent, et parfois les ruches sont déplacées pour suivre le cycle des floraisons, ce qui permet de réaliser plusieurs récoltes tout au long de l’année. Actuellement, ce type d’apiculture est le plus répandu dans notre pays.

Apicultura en la Edad Media
Apicultura en la Edad Media

Illustrations apicoles au Moyen Âge

L’histoire de l’apiculture

L’apiculture est une activité ancienne, comme la chasse ou la cueillette de baies sauvages.

Dès la préhistoire, les propriétés de cette substance sucrée étaient connues et les essaims d’abeilles sauvages étaient recherchés pour leur miel. Un des plus anciens témoignages de la relation entre les êtres humains et les abeilles est une peinture rupestre trouvée dans la grotte de l’Araignée près de Bicorp dans la région de Valence, en Espagne, et datée d’il y a 9000 ans.

À l’époque, l’activité était uniquement axée sur l’extraction et non sur les soins; il s’agissait simplement de récolter le miel. Aujourd’hui, c’est l’inverse: les abeilles sont soignées pour leur offrir les meilleures conditions, après quoi la récolte pourra avoir lieu.

Templo del sol de Nyuserra-Iny

Il s'agit de la plus ancienne image cataloguée qui se réfère au travail de l'apiculture. Il a été trouvé dans le Temple du Soleil, construit par le pharaon égyptien Nyuserra-Iny qui régnait il y a 4500 ans.

Clases de abejas

Les types d’abeilles

L’idée que l’abeille est un insecte jaune et noir qui pique et qui produit du miel est très répandue dans l’imaginaire collectif.

Bien que cela soit partiellement vrai, la famille taxonomique des abeilles comporte plus de 20 000 espèces différentes (dont certaines ne sont pas encore décrites).
Les abeilles mellifères ne représentent qu’une infime partie de cette immense diversité. Certaines sont solitaires et construisent leur nid dans des murs en terre ou dans des petites cavités, comme celles du genre Osmia.

D’autres ne piquent pas et produisent de très petites quantités de miel, comme la Melipona ou la Trigona, que l’on ne retrouve que dans les zones tropicales. D’autres encore vivent en colonies et possèdent un dard pour se défendre, comme celles du genre Bombus ou l’abeille mellifère que nous connaissons tous, et que les êtres humains ont réussi à apprivoiser après des siècles de cohabitation.

Abeja polinizando
Bruc d'hivern - Brezo

Fleur de bruyère d'hiver, Erica multiflora

Les types de fleurs

Les abeilles récoltent le nectar et le pollen des fleurs pour se nourrir.

Parmi toutes les fleurs, celles qui présentent un intérêt pour les abeilles sont celles que les apiculteurs appellent les « fleurs mellifères ». Il faut savoir que toutes les fleurs ne produisent pas de nectar, qui est ce que l’abeille transforme en miel, et que parfois, la quantité ou l’accès est insuffisant pour que l’abeille mellifère puisse en tirer profit.

En Espagne, la flore apicole est principalement composée de romarin, de thym, d’acacias, de châtaigniers, de lavande, de pommiers, d’amandiers et d’une multitude de fleurs des prairies des montagnes pyrénéennes.
Nous produisons des miels monofloraux, ceux pour lesquels une fleur particulière prédomine, ainsi que des miels mille fleurs, ceux qui ont été obtenus à partir de différents types de fleurs.

Le matériel apicole

Il s’agit de tout le matériel dont les apiculteurs ont besoin pour prendre soin des abeilles et obtenir une récolte de miel de qualité.

Par exemple: des caisses en bois pour protéger les abeilles des intempéries ou des vêtements spéciaux pour travailler confortablement, sans se faire piquer. Les enfumoirs permettent quant à eux de calmer les abeilles. En présence de fumée, les abeilles ont tendance à se gaver de miel, et non à piquer l’apiculteur, au cas où elles devraient quitter rapidement la ruche.

Pour obtenir du miel, nous avons également besoin d’extracteurs. Comme leur nom l’indique, ces machines permettent d’extraire le miel sans endommager les alvéoles construites par les abeilles.

Foire aux questions

Au début, il est tout à fait normal de se poser des questions. Quand vous commencerez à approfondir le sujet, vous vous rendrez compte que l’apiculture est un mode de vie qui semble à première vue très éloigné de ce que vous pouviez imaginer, notamment en matière de production.

C’est pourquoi il est préférable de bien se connaître et, si possible, de demander conseil à une personne qui pratique déjà l’apiculture afin de bénéficier d’un accompagnement.

Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour commencer dans notre boutique : livres, personnel technique capable de vous guider, matériel apicole, essaims, etc.

Comment se lancer dans l’apiculture

Pour bien commencer dans le monde de l’apiculture, il est important d’avoir un endroit dans lequel placer vos ruches.

Vous devez garder à l’esprit que plus il y a de fleurs, mieux les abeilles se porteront. Il est également important que votre emplacement soit ensoleillé et protégé du vent ainsi que du froid.
L’étape suivante consistera à vous munir de tout ce dont vous avez besoin pour commencer: des caisses, le matériel de travail et des essaims. Vous trouverez tout cela dans notre magasin ou demandez conseil auprès d’une personne qui pratique déjà l’activité afin d’acheter les abeilles et de connaître le type d’équipement nécessaire.

Maintenant, il est temps de passer à l’action! Il est fortement recommandé de commencer à une période de l’année où le nectar et les fleurs abondent, comme le printemps. Tout sera plus simple : les colonies se développeront bien et entreront en période de pénurie avec un bon stock de miel.

Apicultura en los Pirineos